contact@avocatsconseil.net

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La reconnaissance de la responsabilité sans faute des Laboratoires Servier du fait de la défectuosité du médicament Médiator

La reconnaissance de la responsabilité sans faute des Laboratoires Servier du fait de la défectuosité du médicament Médiator

Le 20 novembre 2017
La Cour de cassation a rendu un arrêt le 20 septembre 2017 constitutif d'une avancée, reconnaissant la responsabilité sans faute des Laboratoires Servier et les condamnant à réparer les préjudices subis une victime du Médiator.

La juridiction suprême de l’ordre judiciaire a retenu dans un arrêt du 20 septembre 2017 la responsabilité sans faute des Laboratoires Servier sur le fondement des articles 1245 (ancien article 1386-1) et suivants du Code civil. En effet, la responsabilité du fait des médicaments est une responsabilité de droit commun.

A ainsi été reconnu la défectuosité du Médiator, produit par lesdits laboratoires, et l’imputabilité du dommage en l’espèce à ce produit de santé. En effet, « il existait des présomptions graves, précises et concordantes permettant de retenir que [la pathologie de la patiente] est imputable au Médiator ». Le lien de causalité entre l’insuffisance aortique de la plaignante et le produit de santé est alors établi pour la haute juridiction.

De plus, le moyen des Laboratoires Servier selon lequel il existait une cause d’exonération de leur responsabilité a été écarté. Ils invoquaient ainsi le 4° de l’article 1245-10 du Code civil (ancien article 1386-11) aux termes duquel « l’état des connaissances scientifiques et techniques, au moment où [le producteur] a mis le produit en circulation, n’a pas permis de déceler l’existence du défaut ». Cette cause d’exonération, appelée risque de développement, a donc été rejetée par les juges de cassation qui rappellent les nombreuses alertes dont a fait l’objet le benfluorex (substance active du Médiator) dans les pays voisins.

Cette décision reconnaît donc la défectuosité du Médiator et l’imputabilité du dommage à ce médicament en l’espèce, écartant toute cause d’exonération au profit des Laboratoires Servier.

Les produits de santé peuvent ainsi être à l’origine de dommages, votre avocat en droit de la santé à Marseille se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

 Avocat responsabilité médicale à Marseille

Vous êtes victime ou ayant droit d’une victime du Médiator ou tout autre produit de santé, votre avocat à Marseille spécialisée en droit de la santé vous reçoit du lundi au vendredi à son cabinet à Marseille pour répondre à vos interrogations et entreprendre vos recours.

Yasmine BERRA, stagiaire au cabinet de Maître HAOULIA Naïma, votre avocat en droit de la santé à Marseille.

Horaires

De 8h30 à 19h du lundi au vendredi
Uniquement sur rendez-vous

Actualités
  • FERMETURE DU CABINET DU 31 JUILLET AU 9 AOUT 2019

    Le 30 / 07 / 2019

    Le cabinet de Maître HAOULIA Naïma sera fermé du 31 JUILLET AU 9 AOÛT INCLUS. Pour toute demande urgente, vous pouvez adresser un e mail à nh@avocatsconseil.net Votre Avocat à ...

Voir toutes les actualités